<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=644738670137638&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Pallet Pooling, Supply Chain, Efficiency, Supply Chain Insight • Temps de lecture: 9 minutes

Les coûts cachés de la gestion de palettes enfin dévoilés

Charlotte Le Digabel Publié le 6 décembre 2021

4 milliards. C’est le nombre de palettes bois qui circulent en Europe. Pour satisfaire cette cadence élevée, des millions de palettes doivent être produites par an. Au cœur du système de gestion de palettes subsistent quelques zones d’ombres. En effet, la gestion logistique des palettes peut s’avérer très coûteuse. L’étude des coûts cachés de la gestion de palettes dans votre organisation vous intéresse ? LPR vous livre son analyse.

Gestion de palettes : quels sont les coûts cachés selon le type de palettes ?

En tant que support logistique, la palette joue un rôle clé dans l’optimisation de la supply chain. Elle répond toujours à des besoins pratiques et précis de stockage, de livraison, de distribution ou encore de transport. Il pourrait être tentant de baser son système de gestion de palettes sur le seul coût d’acquisition. Or, au coût d’achat de la palette viennent s’ajouter des coûts annexes, souvent négligés.

Le prix d’achat de la palette en bois ne suffit pas à rendre compte de toute la complexité des coûts inhérents à votre chaîne logistique. Ces coûts, lorsqu’ils sont mal connus ou non maîtrisés, peuvent pénaliser le bon fonctionnement de votre entreprise. De la palette perdue à la palette réutilisable, quels sont les coûts cachés à prendre en compte en fonction du type de palette ?

Quels sont les coûts cachés de la "palette perdue" ?

Palette en bois ou en plastique, la « palette perdue », ou single-use pallet, est une palette à usage unique. Notamment utilisée à l’exportation, elle est détruite, brûlée ou jetée une fois déchargée. Autrement dit, pour chaque nouvel usage, l’entreprise doit acheter une nouvelle palette.

Le coût fixe à l’achat, relativement faible, d’une telle palette est à mettre en perspective avec son coût réel. Intéressante pour des besoins ponctuels à court terme, la gestion logistique de la palette perdue devient coûteuse à long terme. Prendre en compte le coût d’une palette, c’est prendre en compte l’ensemble des interactions de la supply chain.

Moins chère, la palette à usage unique est aussi plus légère, plus fine et moins solide. Lorsqu’elle arrive cassée ou abîmée, les conséquences peuvent être lourdes. En particulier si les mauvaises expériences se répètent : cargaison détériorée, produits inutilisables, clients mécontents… Il n’en faut pas plus pour ternir l’image d’une entreprise. Même en prenant toutes les précautions nécessaires, les limites de poids imposées par la fragilité de la palette perdue diminuent la productivité et suscitent ainsi de nouveaux coûts cachés. On constate également un impact sur le coût écologique de ces palettes de manutention qui sont systématiquement détruites après leur utilisation. Un autre coût caché qui se répercute sur la gestion de votre supply chain. La solution consiste-t-elle à se tourner vers des palettes réutilisables ? Représentent-elles une alternative plus rentable ?

Quels sont les coûts cachés de la palette réutilisable ?

Contrairement à la palette perdue, la palette réutilisable, ou multi-rotations, peut être utilisée plusieurs fois. Alors que la palette perdu

e peut être en bois ou en plastique, la palette réutilisable est une palette en bois. Plus chère à l’achat, cette palette de manutention est plus résistante. Elle est capable de supporter des charges de plus de 400 kg générant ainsi moins de problèmes de détérioration.

N’étant pas à usage unique, la palette multi-rotations offre des possibilités d’amortissement au niveau logistique. Elle coûte plus cher à l’achat mais peut être utilisée plusieurs fois. La palette réutilisable représente à long terme un meilleur choix économique que la palette jetable. Pourtant, des coûts cachés existent aussi. Les chocs liés au transport ou au stockage peuvent endommager la palette. Pour pouvoir être utilisées plusieurs fois, les palettes doivent alors être réparées. Ces coûts cachés sont d’autant plus pervers qu’il est difficile de prévoir quand une palette devra être réparée ou remplacée.

Coût de gestion de la palette vide, coût des installations pour le stockage, coût de manutention… Finalement, la gestion de la palette réutilisable, qui semble moins coûteuse que la palette perdue, est loin d’être une solution économiquement parfaite. À usage unique ou à usage multiple, chaque palette, en bois ou en plastique, présente des coûts cachés qui lui sont propres. Plus encore, certains coûts cachés concernent tous les types de palettes.

Administration, recherche et transport : lorsque les coûts cachés s'accumulent

Indépendamment du type de palette utilisée, la gestion constitue toujours un coût important pour l’entreprise. Parmi les coûts cachés applicables à toutes les palettes, intéressons-nous à ceux relatifs au temps de recherche, à l’administration et au transport.

Les coûts de recherche de fournisseurs de palettes sont rarement pris en compte par les entreprises. Ils font pourtant partie des coûts cachés de la gestion de palette. Combien de temps une entreprise passe-t-elle à comparer les différents fournisseurs avant de faire un choix ? À quelle fréquence est-elle amenée à changer de fournisseur et à se lancer dans de nouvelles recherches ?

Absence de prise en charge de certaines palettes ou de certains distributeurs, zones géographiques non couvertes, litiges… tout temps passé à choisir un nouveau fournisseur de palettes est du temps perdu qui aurait pu être consacré à d’autres activités. Et par conséquent, un surcoût financier.

Même avec un fournisseur fiable, le suivi administratif est un enjeu de taille. L’administration des palettes représente un coût élevé, en particulier pour le chargeur. C’est souvent lui qui doit trier les retours de palettes et gérer les éventuels conflits qui surviennent entre partenaires. Retards de livraison, cargaison endommagée, format refusé… Un coût économique et moral qui peut, à terme, peser sur la qualité des relations entre les acteurs de la supply chain. Enfin, citons le coût du transport à vide. Lorsque le transporteur a déchargé ses palettes, il arrive souvent qu’il reparte à vide vers son point de départ.

Des transporteurs aux chargeurs en passant par les distributeurs, la prise de conscience des coûts cachés des palettes gagne du terrain. Résultat : le besoin de changement se fait ressentir. Les coûts cachés de la gestion de palettes de manutention sont-ils inévitables ? Existe-t-il un système de gestion de palettes capable de proposer une alternative économique et transparente ?

Comment la gestion de location de palettes permet-elle de supprimer les coûts cachés ?

L’approche purement économique de la location gestion de palettes ne suffit pas à réduire les coûts cachés. Une approche globale et complète de votre parc de palettes s’impose.

Comment prétendre supprimer les coûts superflus de votre gestion de parc de palettes sans en comprendre le fonctionnement ? Quelles erreurs pourraient être évitées ? Quelles sont les leviers d’amélioration à activer ? Quels sont vos réels besoins ? L’optimisation économique de votre supply chain passe avant tout par une meilleure compréhension de vos processus.

Coûts cachés, symptôme d'une gestion des flux à améliorer

Les coûts cachés de la gestion de palettes montrent les limites du système traditionnel. Une organisation plus rigoureuse et flexible de la chaîne logistique permet une meilleure maîtrise des coûts. De même, cela implique une meilleure qualité des échanges entre les partenaires et entraîne la disparition des coûts cachés.

Plus qu’un support logistique au fonctionnement économique obscur, la palette peut devenir un facteur de compétitivité. L’origine du problème réside dans l’achat de palettes et les responsabilités qui en découlent. Avez-vous pensé à louer des palettes au lieu de les acheter ?

La location de palettes : vers une diminution des coûts cachés !

Décharger les entreprises du poids de la gestion de palettes tout en leur laissant le contrôle de leur supply chain. Tel est le rôle de la location-gestion de palettes. En proposant à ses clients de sous-traiter leur gestion de parc de palettes, partout en Europe, LPR, spécialiste de la location de palettes, permet d’éliminer les coûts cachés.

Non seulement vous ne payez que pour ce que vous utilisez vraiment, mais en plus vous apprenez à mieux maîtriser votre supply chain. Des outils de tracking dédiés vous permettent de suivre en temps réel les mouvements de vos palettes de manutention. En choisissant un service de pallet pooling, vous bénéficiez ainsi d’une vue globale de vos palettes et de vos marchandises.

Le pallet pooling, gestion de location de palettes, basé sur un modèle de circularité ou share and reuse, se veut flexible et optimisé. Du transport à l’administration en passant par la manutention et la réparation, toutes les étapes sont confiées à un spécialiste de la gestion de parc. Utilisez les palettes dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin et où vous en avez besoin !

Pensé pour vous faire économiser à la fois du temps et de l’argent, le système de location-gestion de palettes supprime les coûts cachés. Aucune surprise : vous savez d’avance ce que vous allez payer. Avec une société experte dans la gestion des flux logistiques, profitez d’une gestion adaptée à vos besoins. Mais aussi, répondant à vos engagements de développements durables, grâce à un réseau et une organisation qui répondent à une gestion durable de vos approvisionnements.

À la recherche de solutions pour répondre à la complexité de votre supply chain ? Les coûts cachés de la gestion traditionnelle de flux de palettes ne sont pas une fatalité. Optimisez votre supply chain grâce au parc de palettes LPR en France et en Europe. Pour une expérience améliorée pour vous comme pour vos clients, contactez-nous dès à présent !

Charlotte Le Digabel

Chargée Marketing France

Mes articles